Top articles

  • Tiens

    29 juin 2010 ( #tout à trac - en vrac )

    Se lever... Et déjà fatigués par ce qui est à vivre aujourd'hui. Soucieux des doutes qui vont nous assaillir. Courbés à l'avance par les concessions à faire. Un poids sur les épaules, des rencontres qui a y bien penser n'en sont pas...Se passer de ceux...

  • Tout changer - juin 2010

    03 juillet 2010 ( #hier - des traces )

    Il a décidé de changer Sourire entendu sur ses lèvres serrées Changer tout a-t-il dit Ah tu verras, tu verras, dès aujourd'hui Tiens à commencer par ce sac à ranger A-t-il dit sur le quai Tout, c'est une vie C'est un sac empli de visages C'est une besace...

  • demain

    08 juillet 2010 ( #tout à trac - en vrac )

    A quoi sert de passer à demain, un autre aujourd'hui La même attente, le recommencement sans fin Tourner la page, pour lire les mêmes phrases une relecture des mots Les yeux se troublent, Ne plus voir au loin juste le bout de ses pieds Des ombres qui...

  • une perle au coeur...

    18 juillet 2010 ( #émotions )

    Le réveil n'a pas sonné, route encombrée Aïe la journée commençait mal Allait-on s'entendre, s'apprécier tout simplement Et puis, Oui le soleil a brillé dans nos yeux Oui les rires sont venus Une même envie, une même soif larguer les amarres prendre la...

  • Avec toi, Brigitte * funambule 1

    25 juillet 2010 ( #"Funambule" - conversation avec Brigitte )

    Belle idée que cet échange entre deux funambules des possibles ! Un juste équilibre, souvent tout juste à la frontière de la chute et toujours dans la recherche du fil qui se tend, au fil du temps et hors du temps. Une passerelle à deux mains pour demain...

  • J'ai lu...

    29 juillet 2010 ( #tout à trac - en vrac )

    Ils étaient 88 esclaves malgaches contre 122 marins français...Par un jour de grand vent, en 1761, la mer les a jeté sur le rivage de l'île de Tromelin. Au bout de 57 jours d'un épuisant travail des esclaves, les blancs ont embarqué à bord d'une chaloupe...

  • Le jeu du vent

    29 juillet 2010 ( #mes écrits )

    A une encablure de soi A ce point d'horizon toujours inaccessible Une urgence à atteindre Une attraction terrestre Naviguer bout au vent Face à l'élément Une terre à atteindre Un goutte à goutte du temps Lever du soleil, un matin La voile s'est gonflée...

  • Un arrêt

    11 août 2010 ( #tout à trac - en vrac )

    Saint-Flour...avons quitté le long ruban sans âme qui nous promettait le soleil et la mer tout au bout du long voyage pour une nuit. Joli bourg et notre hôtel nous a offert une vue splendide sur la vallée ! Le soir un ciel a se damner et au petit matin...

  • Au bord de la piscine

    13 août 2010 ( #mes écrits )

    Allongée au bord de la piscine avec pour seule compagnie, le bruit d'un vent très léger qui vient apaiser la morsure du soleil sur la peau. Une colombe au faîte du toit voisin a élu domicile. Le bateau en contrebas tangue doucement. Une paix bienheureuse...

  • Demain * funambule 5

    19 août 2010 ( #"Funambule" - conversation avec Brigitte )

    Je ne crois pas au hasard...Chaque mot que je dépose là depuis déjà de nombreux mois m'ont amené à cette heure si proche de notre rencontre. Tous ces fils qui m'ont tenue en équilibre, vivante n'en font plus qu'un. Un fil tendu, fort et je m'avance à...

  • Il faudra leur dire * funambule 6

    20 août 2010 ( #"Funambule" - conversation avec Brigitte )

    Station La Motte Piquet Grenelle Seize heures à ma montre J'allais au devant d'elle Un rendez-vous de cinéma On aurait dit De ceux auxquels on ne croit pas Place des Vosges, gorge sèche Silence, on tourne Sous les arcades, je la cherche Elle est là, silhouette...

  • Les Roms

    21 août 2010 ( #tout à trac - en vrac )

    Roms, gitans, manouches, romanichels, gens du voyage, tziganes...Tant de termes pour contenir ce qui fait peur depuis des décennies. Reconductions à la frontière pour les uns, des titres de circulations et des aires d'accueil pour les autres Le français...

  • La femme à tiroirs * funambule 7

    22 août 2010 ( #"Funambule" - conversation avec Brigitte )

    Il fait trop lourd ce soir, corps moite, l'orage est tout près sans doute. Déjà un peu en moi, je le sens..."quelque chose qui tremble" , les lames des patineurs ne sont pas loin de mon coeur. Un trop plein d'émotions qui me monte encore aux yeux Une...

  • c'est quoi le désert ? * funambule 8

    23 août 2010 ( #"Funambule" - conversation avec Brigitte )

    Le désert ce serait... ne pas chercher, enfermer les mots, ne pas oser la caresse, garder les yeux fermés Le désert ce serait... la mouvance de la matière, le moulage de nos corps, l'effacement de nos traces, l'ivresse des infinis Le désert ce serait...

  • Dans un même souffle * funambule 9

    25 août 2010 ( #"Funambule" - conversation avec Brigitte )

    Brigitte la magnifique a filmé... Ce tatouage de notre rencontre vous laissera mes amis peut-être indifférent, je ne sais pas. 20 août 2010, "Funambules de nous-mêmes..." envoyé par Quani. - Découvrez plus de vidéos créatives. Moi il me serre le coeur,...

  • La juste réponse * funambule 11

    11 septembre 2010 ( #"Funambule" - conversation avec Brigitte )

    A quoi passer sa vie ? Sinon à chercher des réponses. Et nos réponses ne seraient pas justes ? Oui tu as raison, qui est dans le vrai, le juste ? Les réponses qui s'imposent à moi me sont justes, juste pour moi. Elles me construisent ou me détruisent...

  • A la nuit noire * funambule 12

    12 septembre 2010 ( #"Funambule" - conversation avec Brigitte )

    A la nuit noire, mardi mes pas m'ont tout naturellement conduits là-bas... Une place déserte, d'une beauté à pleurer, un écho sous les voutes de la promenade. Et là, au milieu, ce jardin, grilles fermées. J'en ai fait deux fois le tour. Retrouver les...

  • A l'autre bout

    14 septembre 2010 ( #mes écrits )

    A l'autre bout de ce mirage Il y a Un je ne sais qui, un je ne sais quoi A l'autre bout de l'écho des grelots Il y a Des presque riens à fendiller l'âme A l'autre bout de l'attente Il y a Une étreinte, une osmose A l'autre bout de la cigarette Il y a...

  • arrimée

    16 septembre 2010 ( #tout à trac - en vrac )

    Je m'accroche, je résiste Les doigts m'en font mal Oui, coûte que coûte Je tiens les fils serrés Des fils d'or et de soie Contre moi comme jamais Mon visage se froisse Devant le miroir Un reflet d'angoisse Quelques messages laissés là La nuit s'embrase...

  • Une lézarde de soleil

    19 septembre 2010 ( #émotions )

    J'ai cueilli hier les dernières roses écloses au jardin et les ai offertes à Suzanne. Il y avait longtemps que nous ne nous étions parlé. Toujours dans mes pensées mais là me suis posée auprès d'elle pour lui raconter. Elle sait écouter, elle a toujours...

  • A fleur de peau

    24 septembre 2010 ( #mes écrits )

    Ils affleurent la surface de ma conscience Un toucher doux de la soie sur la lame Une caresse du bout du doigt Une goutte qui perle comme une larme Un espoir, une semence Des étoiles dans l'infini de la nuit Des corps enlacés Une note de musique suspendue...

  • Un souffle

    25 septembre 2010 ( #émotions )

    Un souffle, une respiration saccadée qui m'ont été déposés là. J'entends bien, je te le dis. Un manque d'oxygène, je repense à cette si belle photo déposée par Jean-Michel et à ce texte que j'avais écrit. Je vais le déposer là après cet article. Je pose...

  • Alpiniste - 25/09/2009

    25 septembre 2010 ( #hier - des traces )

    Envie de voir le sommet, de grimper tout en haut D'aller voir le ciel de plus près, toucher les étoiles Envie d'aller voir si vous êtes déjà la-haut Atteindrons-nous le sommet côte à côte M'y attendez-vous déjà ? Manquerons-nous d'oxygène ensemble ? P.S....

  • Mistral gagnant

    26 septembre 2010 ( #tout à trac - en vrac )

    Cette vidéo que je trouve là sur You Tube. Une émotion, je me souviens, quand leurs deux voix s'étaient mélées en 1982 pour les restos du coeur. Et puis Renaud. Et puis le temps qui nous file entre les doigts. Le temps est assassin dit-il. Nous venons...

  • Quelque mots

    27 septembre 2010 ( #émotions )

    "Assembler quelques mots" Comment dire ce qui ne se dit pas, quels mots trouver pour dévider l'écheveau de tous ces fils mêlés. Il n'y a pas de mots, je crois. Juste une palpitation des coeurs, une émotion qui prend au dedans. Une déferlante qui chavire...

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>