Rentrée

Publié le par C comme Corinne

Sur le chemin nos pas
Où est passé le temps
En écho tu entends les rires.
Rires d'enfants.

Publié dans mes écrits

Commenter cet article

brigitte giraud 26/11/2014 15:10


On se rassénère des rires d'un môme, d'un enfant qui passe, de celui qu'on cajole, et on se devine en lui.

C comme Corinne 27/11/2014 21:22


Oui sans doute et l'on devine la vie là qui se dessine pour lui. Immense. Loin devant.


saravati 05/09/2014 19:09


Rien n'est plus beau, plus touchant que les rires des enfants venus du fond de l'âge ...

C comme Corinne 11/09/2014 07:32


Nostalgie...