Rentrée

Publié le par C comme Corinne

Sur le chemin nos pas
Où est passé le temps
En écho tu entends les rires.
Rires d'enfants.

Publié dans mes écrits

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B

On se rassénère des rires d'un môme, d'un enfant qui passe, de celui qu'on cajole, et on se devine en lui.
Répondre
C

Oui sans doute et l'on devine la vie là qui se dessine pour lui. Immense. Loin devant.


S

Rien n'est plus beau, plus touchant que les rires des enfants venus du fond de l'âge ...
Répondre
C

Nostalgie...